L'HISTOIRE DE L'ASSOCIATION

La société hypermoderne caractérisée par la mondialisation et le néolibéralisme exige des individus qu’ils créent leur propre destin dans une dynamique de liens sociaux plus individualistes. Par ailleurs, ils doivent faire face à une montée des extrémismes idéologiques et à une insécurité socioéconomique caractérisée par des normes de flexibilité et d’adaptabilité accrues. 

Il nous semble donc important, dans ce contexte historique, de participer à créer des espaces de rencontre et d’échange, à travers la culture et l’art, qui contribuent à produire de la reconnaissance sociale et de promouvoir l’altérité.

Le Tiers-lieu culturel « Dans le ventre de la baleine » est d’abord le prolongement d’expériences artistiques et de pratiques de médiation culturelle réalisées dans différents lieux se situant à la marge de la société : prison pour femmes, lieu d’accueil pour jeunes adultes en situation de vulnérabilité, espace d’accompagnement d’hommes migrants en souffrance psychique.

« Dans le ventre de la baleine » est, ensuite, la continuité de l’Espace culturel « Le Temps d’une empreinte » qui a permis, entre 2004 et 2012 d’accueillir des photographes, peintres, plasticiens, musiciens, écrivains et conteurs dans le Caveau d’une maison vigneronne du 18ème siècle à Montreux (Suisse).

Enfin, nous souhaitons renouveler, à notre manière, la tradition du salon littéraire tel qu’il avait été pensé au cours du siècle des Lumières. Le 18ème siècle a permis à la société occidentale de sortir de l’obscurantisme grâce à l’art, la science et la philosophie. Marqué par le courant humaniste, les penseurs des Lumières ont habité les salons de manière à partager et à diffuser leurs idées.

C’est dans cette perspective que nous souhaitons soutenir une pensée critique afin de maintenir une conscience vive face aux mutations sociales, politiques et économiques du monde. Ce processus de réflexion vise à favoriser un positionnement raisonné pour maintenir une posture citoyenne porteuse d’un engagement politique.

Mot du fondateur

Dans un monde en perpétuelle mutation, dans le maquis de notre millefeuille législatif, nous nous devons d'être en permanence en éveil pour avoir le conseil pertinent, la juste vision, qui fera le petit plus, celui qui aidera à prendre la meilleure direction.
Christophe Pittet
Fondateur et co-président de l'association "Dans le ventre de la Baleine"